Colomiers : la taille des écoles, un handicap structurel pour la réussite des élèves

La future école élémentaire Simone Weil, dans le quartier des Marots, comprendra 15 classes. La municipalité poursuit donc dans la construction d’écoles maternelles et élémentaires à taille surdimensionnée. Dans l’agglomération toulousaine, Colomiers est sans doute la seule ville d’importance à maintenir ou construire des écoles de plus de 14 classes. Cette orientation structurelle a de graves conséquences sur le climat scolaire qui se dégrade, sur le travail en équipe de plus en plus difficile, sur la réussite des élèves qui devient un slogan bien loin des réalités. Et la réalité, c’est que la population scolaire a fortement évolué ces dernières années, avec davantage d’élèves en difficulté d’apprentissage, et pour beaucoup au comportement inadapté à la structure scolaire. Continuer à lire … « Colomiers : la taille des écoles, un handicap structurel pour la réussite des élèves »

Linky à Colomiers : la mauvaise foi de la maire au conseil municipal

Le conseil municipal du jeudi 18 octobre a encore illustré ce que nous avions dénoncé il y a déjà trois ans sur ce blog, à savoir le caractère anti-démocratique de la posture de la maire de Colomiers (voir ici) dans les débats du Conseil municipal. Lors de ce conseil, la municipalité présentait un avis présentant sa position sur les compteurs Linky et formulant un certain nombre de demandes à Enedis (droit à l’information, droit au respect de la propriété privée…). Le groupe Vivre Mieux à Colomiers avait prévu d’intervenir à deux voix. C’est ainsi que prenant la parole en premier, j’annonçais que M. Jimena s’exprimerait également en suivant. Je vais d’abord transcrire dans cet article ce que j’ai dit, puis les réponses de la maire et enfin je développerais mes commentaires à ses réponses et plus largement à cette nouvelle séquence anti-démocratique du conseil municipal. Continuer à lire … « Linky à Colomiers : la mauvaise foi de la maire au conseil municipal »

Colomiers : L’éducation n’est (toujours) pas la priorité, contrairement aux slogans proclamés…

Plusieurs écoles de Colomiers ont connu l’an dernier des incidents graves de violence, entre élèves ou d’agressions d’élèves contre des enseignants. La violence à l’école n’est certes pas un sujet nouveau à Colomiers, mais jusqu’à maintenant, il n’avait pas pris des proportions particulièrement inquiétantes. Et comme toujours lorsque survient un grave incident, l’émotion est grande, tout le monde s’agite, condamne… Certains s’illustrent par une surenchère de démagogie politique et populiste. On prend quelques mesures dans l’urgence pour traiter la surface du problème et puis le quotidien reprend son cours normal. Jusqu’au prochain incident…  Continuer à lire … « Colomiers : L’éducation n’est (toujours) pas la priorité, contrairement aux slogans proclamés… »

Château de l’Armurié à Colomiers : une surprenante délibération au conseil municipal !

Lors du dernier Conseil Municipal, au nom du groupe Vivre Mieux à Colomiers, je suis intervenu à l’occasion d’une délibération assez étonnante et à vrai dire scandaleuse. Il s’agissait d’une convention de mécénat entre la société Pitch Promotion et la mairie de Colomiers. Le promoteur chargé de détruire et de transformer l’ancien château de l’Armurié en logements de luxe doit en effet financer une œuvre artistique à la mémoire de Léon Blum qui fut hébergé et arrêté dans ce château pendant la seconde guerre mondiale. Ayant participé activement avec Patrick Jimena et de nombreux citoyens à la défense de ce château dont nous estimions qu’il pouvait se transformer en équipement public, il était inconcevable de laisser passer une telle délibération sans rien dire. Voici le texte de mon intervention.
Continuer à lire … « Château de l’Armurié à Colomiers : une surprenante délibération au conseil municipal ! »

La grande farce des rythmes scolaires à Colomiers

Faut-il en rire ou en pleurer ? Les deux sans doute ! Nous pensions à Colomiers avoir tout vu, tout entendu, à propos de ce qu’on appelle encore ici « la concertation », en l’occurence celle qui a concerné les futurs rythmes scolaires applicables à la rentrée 2018. Le nouveau ministre de l’éducation nationale ayant redonné la possibilité aux communes de modifier la semaine à quatre jours et demi que Vincent Peillon avait fini par imposer dans la douleur, la ville de Colomiers a lancé au mois d’octobre une concertation qui se voulait la plus large possible. Continuer à lire … « La grande farce des rythmes scolaires à Colomiers »

Colomiers. Les horaires scolaires imposés par la mairie contestés par tous les membres de la communauté éducative, y compris le DASEN

Le conseil municipal du lundi 26 juin a retiré au dernier moment la délibération sur les horaires scolaires dans les écoles maternelles et élémentaires prévus à la rentrée. Aucune explication n’a été donnée par la maire aux conseillers municipaux présents, malgré mes demandes insistantes et les protestations de mon groupe qui a alors quitté la séance du Conseil municipal. Je publie ici un texte inspiré de l’intervention que j’avais prévue de faire sur ce sujet à l’occasion de cette délibération. Le lecteur comprendra alors les véritables raisons qui ont présidé à cette décision en apparence surprenante. Continuer à lire … « Colomiers. Les horaires scolaires imposés par la mairie contestés par tous les membres de la communauté éducative, y compris le DASEN »

Manuel Valls à Colomiers : osons dire quelques vérités déplaisantes

Alain Refalo
Conseiller municipal « Vivre Mieux à Colomiers »
(gauche citoyenne et écologiste)

manuel-valls-gouvernement-combatLe premier ministre, accompagné de nombreux ministres, viendra à Colomiers le lundi 29 août pour la réunion de rentrée du Parti Socialiste. Colomiers, 2ème ville de la Haute-Garonne après Toulouse, avec 38 000 habitants est une ville dominée depuis très longtemps par le parti socialiste, bien que celui-ci perde des plumes à chaque élection. Il n’a d’ailleurs gagné que de justesse les dernières élections municipales face à une liste de gauche citoyenne et écologiste, emmenée par Patrick Jimena. (lire ici notre article : L’inexorable déclin du parti socialiste à Colomiers). Continuer à lire … « Manuel Valls à Colomiers : osons dire quelques vérités déplaisantes »

A Colomiers, les chasseurs sont une espèce toujours bien protégée…

ob_5736c4_autocollant-halte-chasseDans la deuxième ville de la Haute-Garonne, territoire largement urbanisé, subsistent quelques espaces forestiers, où certains appuient parfois sur la détente pendant que d’autres essaient de se détendre… Promeneurs, cyclistes, souvent à leur grande surprise, croisent parfois quelques énergumènes armés d’un fusil, membres de l’association communale de chasse. En Conseil municipal, nous avons à deux reprises, en avril 2015 et il y a encore quelques jours dénoncé l’attribution d’une subvention, même minime, à cette association qui pratique ce loisir qui consiste à tuer des animaux sauvages selon un plan de chasse préétabli.

Continuer à lire … « A Colomiers, les chasseurs sont une espèce toujours bien protégée… »

Colomiers : résistance civique pour sauver le château de l’Armurier, haut lieu de mémoire

chateau_armurierLe Château de l’Armurier à Colomiers va être transformé en logements hauts de gamme. Les travaux vont commencer dans les prochaines semaines pour une livraison d’ici deux ans. Beaucoup de Columérins ne connaissent pas ce lieu, situé sur les hauteurs du quartier des Ramassiers, en bordure du boulevard Paul Valéry. L’accès y est difficile, peu visible pour qui ne fréquente pas ce coin de Colomiers. Il m’est apparu nécessaire et utile, à l’heure où tout semble complètement ficelé, « fichu » diront certains, dans un ultime geste de révérence à l’histoire, de faire oeuvre de mémoire quant à ce patrimoine méconnu, mais également d’indignation eu égard à l’histoire particulière de ce monument que la mairie n’a pas voulu conserver pour un usage public. Continuer à lire … « Colomiers : résistance civique pour sauver le château de l’Armurier, haut lieu de mémoire »

Pourquoi la future police municipale de Colomiers doit être non armée

201507021479-fullLors de la campagne des municipales de 2014, la majorité au pouvoir à Colomiers fustigeait l’idée d’une police municipale à Colomiers. Elle ironisait sur les positions soit disant électoralistes et démagogues de ses concurrents, à gauche et à droite, qui préconisaient la création d’une telle police dans la deuxième ville de la Haute-Garonne. « La police municipale est une illusion », déclarait même le futur maire-adjoint à la sécurité. En réalité, l’idée d’une police municipale pointait tout naturellement du doigt la nécessité de prendre en compte la montée de la délinquance, des incivilités et des cambriolages à Colomiers, ce qui était nié à l’époque par ceux qui sont au commande aujourd’hui. Pour des raisons électorales et démagogues, la montée de l’insécurité était tout simplement occultée en 2014 par l’actuelle maire. Continuer à lire … « Pourquoi la future police municipale de Colomiers doit être non armée »