Le « grand esprit démocratique » de la Maire de Colomiers

imagesLe conseil municipal de Colomiers, réuni le jeudi 11 février, a encore une fois donné un spectacle assez lamentable d’intolérance, caractérisé par une attitude profondément agressive de la Maire pourtant en charge de la bonne tenue des débats. Cela devient une habitude. C’est pour cela que lors de l’adoption du procès verbal de la séance précédente, je prenais la parole au nom de mon groupe pour regretter le fait que nos interventions soient souvent interrompues par la maire ou d’autres conseillers de sa majorité.

Ainsi au mois de décembre, alors que Patrick Jimena s’exprimait sur le dossier de l’implantation des antennes relais, la maire, considérant que ce qu’il disait était inexact, l’a interrompu à neuf reprises (excusez du peu !). Toujours pendant le même conseil, alors que j’intervenais sur la Charte des ATSEM (que nous approuvions) et que j’établissais une comparaison entre d’une part le processus collaboratif qui avait présidé à son élaboration et d’autre part l’absence de participation des citoyens à l’élaboration de la Charte dite de « la participation citoyenne » (un plagiat), j’avais été plusieurs fois interrompu par certains conseillers qui visiblement ne supportaient pas que je remue le couteau dans la plaie…

Lors du conseil municipal du 11 février, je demandais donc la parole pour exposer notre mécontentement sur ces procédés peu démocratiques, et peu respectueux de la liberté d’expression :

 » Quoi que nous disions, ai-je dit au nom du groupe Vivre Mieux à Colomiers, et vous devez entendre que notre liberté d’expression est totale, sans réserve, ni devoir de réserve, à la différence d’autres conseillers semble-t-il que malheureusement nous n’entendons pas souvent, quoi que nous disions, nous avons droit au respect et à l’écoute. Quoi que nous disions, cela signifie que nous avons entière liberté sur tel ou tel sujet inscrit à l’ordre du jour de nous exprimer, dans la forme et la longueur que nous avons décidée, ceci dans le respect du règlement intérieur du conseil municipal. […] Que nos propos d’opposants vous déplaisent est une chose, que vous soyez en désaccord avec ce que nous disions, cela est bien normal, mais cela n’autorise personne dans cette assemblée à nous interrompre, à manifester un agacement (et cela arrive y compris dans notre dos, ce qui n’est pas très élégant), et personne n’est qualifié pour restreindre notre expression. »

Outre le fait que la Maire m’a encore coupé la parole à cinq reprises durant cette intervention…, m’obligeant à réduire mon temps de parole qu’elle m’avait accordé « à titre exceptionnel » à ce moment là de l’ordre du jour, elle n’a pas trouvé mieux de justifier son attitude au nom du nécessaire débat démocratique : « Ne soyez pas dans l’invective » ! m’a-t-elle lancé très sérieusement, alors que je venais de terminer en soulignant qu’il fallait qu’on s’habitue à ce que dans cette enceinte des oppositions s’expriment. La suite de ses propos est édifiante : « Je me permets de vous interrompre lorsque je le souhaite et je le décide. Habituez-vous à ce débat démocratique que vous souhaitez. On ne peut pas vouloir et demander un débat ouvert, une parole libre et ne pas accepter des manifestations d’opposition et d’agacement. »

Il est très étonnant que celle qui est censée donner l’exemple du respect et de l’écoute puisse justifier le fait que les uns et les autres aient le droit de s’interrompre dans le débat. Surtout elle, d’ailleurs, qui a, ne l’oublions pas, toujours le dernier mot avant le vote des délibérations. Sa réponse est totalement hypocrite puisqu’elle n’assume pas la critique que nous formulons sur les procédés (couper la parole), tout en cherchant à nous mettre sur le dos ses propres contradictions. Non, Madame la maire, le débat démocratique dans une assemblée communale obéit à certaines règles de respect, et ces régles il vous appartient de les respecter et de les faire respecter, vous qui justement avez le pouvoir de donner la parole !

La maire ayant justifié son droit à couper la parole à l’orateur, nous pouvions alors constater que certains conseillers de la majorité s’en donnaient encore une fois à coeur joie. Tandis que j’intervenais dans le débat sur la rénovation du groupe scolaire Jules Ferry, rénovation dont je soulignais l’insuffisance (puisque l’école élémentaire que je connais bien n’est pas concernée…), un conseiller municipal de la majorité assis derrière moi a commencé à manifester son irritation. Ce qui occasionna un échange verbal assez vif entre mon collègue de gauche et celui-ci, m’obligeant ainsi à m’interrompre à nouveau.

Un peu plus tard, c’est la Maire qui sortait littéralement de ses gonds lors de l’intervention de mon collègue Richard Cuartero à propos du rapport annuel des marchés publics. Cette absence de contrôle de soi lorsqu’elle entend une parole qui lui déplaît ou qu’elle juge contraire à « sa » vérité est à vrai dire assez inquiétant. Non seulement, la Maire ne supporte pas la contradiction, mais en plus elle n’a pas la patience d’attendre que l’orateur ait terminé pour s’exprimer et reprendre la main. Ce faisant, elle alimente des tensions bien inutiles dans ce conseil et finalement ne répond pas à toutes les interpellations de l’opposition.

En réalité, cette majorité et au premier chef la Maire, ne sont pas dans une culture démocratique. Ayant toujours été dans le giron du pouvoir municipal sans véritable opposition jusqu’en 2014, les élus de la majorité n’ont pas l’habitude d’entendre s’exprimer une opposition qui, après tout, ne fait que son travail et qui, accessoirement, représente 60% des columérins. Pourtant, depuis mars 2014, et son élection d’un cheveu (198 voix d’avance sur 15 000), la Maire et sa majorité devraient avoir en tête que peut être un jour, peut être dans quatre ans, ils seront à leur tour dans l’opposition. Et qu’ils seront bien heureux d’avoir une majorité qui les respecte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s