Colomiers : les usurpatrices du conseil municipal

Lors du conseil municipal de février, la maire de Colomiers avait traité d' »usurpatrice » une ex-conseillère municipale de la majorité qui, avec deux autres élus, avait créé un nouveau groupe municipal sous l’étiquette « En marche », désormais dans l’opposition. Toutefois, sa diatribe à l’encontre de l’élue concernée aurait été plus crédible si la maire, elle-même, n’avait pas accueilli dans sa majorité, quelques mois plus tôt, une conseillère municipale élue avec le groupe de la droite. Pour l’heure, nous voulons bien reprendre à notre compte cette expression d’ « usurpatrice » pour notre tribune et verserons bien volontiers des droits d’auteur à qui de droit…  Lire la suite

Comment Martin Luther King a découvert la non-violence

On a souvent demandé à Martin Luther King comment il en était arrivé à adopter la philosophie et la stratégie de la non-violence. C’est dans son premier ouvrage, Combats pour la liberté (1958), publié après le mouvement de boycott des bus de Montgomery qui aboutit à la fin de la ségrégation raciale dans les transports publics, que King raconte son itinéraire vers la non-violence. Un itinéraire intellectuel qui devait aboutir à une puissante conviction éthique et un engagement dans la résistance non-violente tout à fait exceptionnel qui inspirent encore aujourd’hui les jeunes générations en résistance contre la prolifération des armes à feu aux Etats-Unis. Alors que nous fêtons le 50ème anniversaire de sa mort, le 4 avril 1968, le cheminement de King vers la non-violence représente un message fort qui interpelle les consciences qui veulent sortir de la spirale suicidaire de la violence. Lire la suite

Gandhi : de la « résistance passive » au satyagraha

Aujourd’hui encore, c’est souvent l’expression « résistance passive » qui est utilisée par les médias, et parfois par des associations, pour nommer un mouvement de résistance non-violente ou de désobéissance civile. Pourtant, cette expression ancienne, à forte connotation péjorative, comprend une contradiction irréductible : comment une résistance peut-elle être passive, alors que l’idée de résistance implique l’action ? Il semble bien que seule la résistance armée ou violente, pour l’idéologie dominante, puisse être considérée comme une résistance réellement active. Un petit retour en arrière permet de situer les enjeux de cette expression que Gandhi a lui-même utilisée avant de l’abandonner dès 1908… Lire la suite

Colomiers : au conseil municipal, le temps des naufrages politiques…

C’est un conseil municipal placé sous le signe de « l’eau » qui s’est tenu lundi soir à Colomiers. Il avait d’ailleurs commencé de façon très éclaboussée pour ce qui me concerne. A quelques secondes du début du conseil, alors que je venais de m’installer et de sortir mes dossiers, j’eus la merveilleuse idée de vouloir ouvrir la bouteille d’eau en plastique afin de remplir mon gobelet. Maladroit que je fus…, elle m’explosa dans les mains sous la pression arrosant copieusement le bureau, mes dossiers (tout particulièrement le voeu sur l’eau qui venait de nous être distribué…), mes vêtements et… mon voisin du groupe Vivre Mieux à Colomiers. Moi qui ne voulais pas pas me faire remarquer à ce Conseil, c’était raté !

Bon, à force d’écoper, l’eau fut épongée, la chaleur ambiante fit le reste et je fus séché en moins d’une demi-heure. Ce petit accident d’eau bien sympathique fut-il annonciateur de tempêtes maritimes à venir ? Vous jugerez… Lire la suite

Hommage à Gene Sharp, inspirateur de révolutions non-violentes

Gene Sharp est décédé le 28 janvier 2018. On le surnommait parfois le « machiavel de la non-violence » ou le « Clausewitz de la guerre non-violente ». Pendant plus de soixante ans, il a mené des recherches sur les stratégies non-violentes contre les dictatures et les pouvoirs oppressifs. Ses ouvrages ont influencé de nombreux citoyens aux quatre coins du monde et il a inspiré quantité de mouvements pour la démocratie en Europe de l’Est (révolutions de velours), en Serbie, en Ukraine (révolutions de couleurs), mais aussi dans les pays arabes en 2011. Son manuel « De la dictature à la démocratie«  (1993) a été publié et traduit en 34 langues. Lire la suite

Martin Luther King et la désobéissance civile

Chaque année, le 3ème lundi du mois de janvier est un jour férié aux Etats-Unis. C’est le « Martin Luther King day », la journée Martin Luther King, en hommage au célèbre défenseur des droits civiques dans les années soixante. Observée pour la première fois en 1986, elle marque l’anniversaire de la naissance de Luther King (le 15 janvier 1929). Dans cet article, je voudrais exposer la pensée et l’action de Martin Luther King concernant la désobéissance civile. Loin de certaines images d’épinal qui ferait de King un doux rêveur (suite à son fameux discours « I have a dream »), il était surtout un homme profondément ancré dans les dures réalités de son temps, soucieux de résister efficacement par l’action non-violente aux injustices de la ségrégation raciale dans son pays.
Lire la suite

« La violence juste n’existe pas : Oser la non-violence », le dernier ouvrage de Jean-Marie Muller

La publication de cet ouvrage n’est pas seulement un nouveau livre de Jean-Marie Muller sur la non-violence, mais l’invitation à une large réflexion qui s’inscrit dans une actualité récente qui a vu l’Eglise « bouger » sur cette question. Ainsi, il y a un an, nous nous faisions l’écho du message du Pape François qui, lors de la journée mondiale pour la paix le 1er janvier 2017, avait délivré un important discours pour promouvoir la non-violence en tant que « style de vie ». (voir ici). « Depuis le niveau local et quotidien jusqu’à celui de l’ordre mondial, écrivait le Pape, puisse la non-violence devenir le style caractéristique de nos décisions, de nos relations, de nos actions, de la politique sous toutes ses formes ! » Cette allocution étonnante du pape au monde constituait une première dans l’histoire de l’Eglise. Car n’oublions pas que celle-ci n’a toujours pas renoncé officiellement à la théorie funeste de la guerre juste qui prévaut depuis des siècles. A rebours de cette doctrine, dans son message, le pape faisait l’éloge de l’action non-violente, en tant que force qui a déjà « donné des résultats impressionnants ». Lire la suite

Château de l’Armurié à Colomiers : une surprenante délibération au conseil municipal !

Lors du dernier Conseil Municipal, au nom du groupe Vivre Mieux à Colomiers, je suis intervenu à l’occasion d’une délibération assez étonnante et à vrai dire scandaleuse. Il s’agissait d’une convention de mécénat entre la société Pitch Promotion et la mairie de Colomiers. Le promoteur chargé de détruire et de transformer l’ancien château de l’Armurié en logements de luxe doit en effet financer une œuvre artistique à la mémoire de Léon Blum qui fut hébergé et arrêté dans ce château pendant la seconde guerre mondiale. Ayant participé activement avec Patrick Jimena et de nombreux citoyens à la défense de ce château dont nous estimions qu’il pouvait se transformer en équipement public, il était inconcevable de laisser passer une telle délibération sans rien dire. Voici le texte de mon intervention.
Lire la suite