Martin Luther King, révolutionnaire non-violent

biomlkL’américaniste Sylvie Laurent vient de publier une « biographie intellectuelle et politique » (Seuil) sur Martin Luther King, dont le récent film « Selma » nous rapporte un épisode tragique et éloquent de son combat non-violent pour les droits civiques.

L’immense intérêt de cet ouvrage est de nous faire découvrir un homme qui était un véritable dissident dans son pays, un leader « radical et non-violent révolutionnaire ». En effet, au fil des ans, se sont imposées des représentations édulcorées de cette figure mythique. Les Américains ont oublié la radicalité de ses combats, tant par ses méthodes que ses finalités. Ils l’ont intégré comme un homme de réconciliation et d’unité nationale alors qu’il divisait fortement l’Amérique lorsqu’il défendait la cause de la communauté noire. Symbole de cette évolution, c’est Ronald Reagan, président conservateur s’il en fut, alors président des Etats-Unis, qui décréta en 1985 la journée fériée Martin Luther King, le 3ème lundi du mois de janvier. Continuer à lire … « Martin Luther King, révolutionnaire non-violent »

Gardarem la Menuda ! Plaidoyer pour une résistance non-violente au projet de méga-centre commercial Val Tolosa

Depuis plus de 10 ans, des citoyens de l’agglomération toulousaine s’opposent avec détermination à l’implantation d’un hyper centre commercial, initialement « Les portes de Gascogne », aujourd’hui Val Tolosa, sur la commune de Plaisance du Touch. Tout récemment, à deux reprises, le collectif a su empêcher le démarrage de traMenudevaux, décidés de façon illégale par le maire, sur la zone de la Ménude. Spontanément, plusieurs dizaines de personnes ont fait face aux engins, obligeant ainsi les ouvriers à rentrer chez eux. Ces deux premières victoires symboliques sont importantes. Elles renforcent notre détermination à ne rien céder sur le terrain. Et tout récemment, sur le plateau, une première formation à l’action non-violente a été organisée afin de se préparer aux prochaines mobilisations.

Ce projet démentiel de méga-centre commercial symbolise toute la violence du système économique mondialisé. L’ordre économique dominant, nous le savons, est profondément inégalitaire, inéquitable, injuste. Cet ordre dicté par la doctrine néolibérale s’appuie sur la libéralisation des échanges, la déréglementation et la privatisation du commerce international. Les entreprises transnationales, comme celle qui veut implanter ce centre commercial, exigent la libre circulation des marchandises, des investissements et des capitaux financiers. Le drame, c’est que le pouvoir politique est aujourd’hui impuissant à contrôler et réguler le pouvoir économique. C’est la démocratie qui est en danger car le pouvoir économique efface progressivement le pouvoir politique. Continuer à lire … « Gardarem la Menuda ! Plaidoyer pour une résistance non-violente au projet de méga-centre commercial Val Tolosa »

I Muvrini, groupe corse, chante la non-violence

« Dans la mesure où nous laissons briller notre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres l’envie de faire de même ». (Nelson Mandela)

Invicta est le nom du nouvel album du groupe corse I Muvrini. Le titre de cet album est directement inspiinvicta-cd-vré par le court poème de l’écrivain William Ernest Henley qu’adorait Nelson Mandela : Invictus.

Le chanteur, Jean-François Bernadini, est aussi le porte-voix d’Umani Fondation Corse, créée en 2002 afin de véhiculer les idées de tolérance, de partage et de fraternité. Il définit de disque comme « le chant de la conscience jamais vaincue, le chant des droits de l’âme ». La dernière chanson de l’album, « Déclaration des droits de l’âme », est un manifeste pour la non-violence. Continuer à lire … « I Muvrini, groupe corse, chante la non-violence »

Colombe de la fraternité à Colomiers

Le 16 avril 2003, le réseau Citoyens pour la paix de Colomiers organise une manifestation d’envergure pour protester contre la guerre en Irak. 350 personnes réalisent une colombe humaine de la fraternité sur la nouvelle place de l’Hôtel de Ville. Une inauguration citoyenne spontanée ! La mobilisation du réseau suscitera la création du Centre de ressources sur la non-violence de Midi-Pyrénées quelques mois plus tard.

colombe1