Subversive non-violence ! Chroniques pour réenchanter nos luttes et nos vies

subversive-non-violence-2La non-violence, en tant qu’utopie pratique, offre la possibilité d’une véritable alternative, plus exigeante, mais pas moins réaliste, entre la violence et l’inaction.

Dans ces chroniques, Alain Refalo confronte l’idéal de la non-violence aux réalités de notre temps. A l’heure où la guerre revient en Europe, elles proposent une petite lueur d’espérance dans un monde toujours malade de la violence. Assurément, elles nous invitent à réenchanter notre luttes et nos vies.

Avant-Propos

Le 24 février 2022, les forces militaires russes envahissaient l’Ukraine, plongeant le monde dans la sidération. Certains ont considéré que nous avions changé d’époque parce que ces événements entraient en résonnance avec d’autres événements antérieurs fondateurs d’un nouvel ordre mondial. Pour autant, à y regarder de près, n’est-ce pas encore une fois la même histoire qui se répète ? Celle des États guerriers, ivres de puissance, cherchant à étendre leur empire. Celle des opinions publiques manipulées et embrigadées par des discours de propagande, bien qu’à l’heure d’internet et des réseaux sociaux, il soit de plus en difficile de tordre le coup à la vérité des faits. Celle des hommes revêtus d’un uniforme prêts à tirer et tuer sur ordre, à la fois bourreaux des peuples et victimes d’un pouvoir politique sans raison. Celle des peuples victimes des raisons d’État, plongés dans la tourmente et la terreur, fuyant la guerre ou résistant à l’envahisseur.

Quand l’actualité est dominée par la guerre, est-il bien raisonnable de parler de non-violence ? Comment la non-violence pourrait-elle être audible quand résonne le bruit des chars, des lance-roquettes et des explosions dévastatrices ? Lorsque la guerre est là, à quelques centaines de kilomètres de chez nous, elle envahit tout l’espace médiatique et politique, ne laissant que peu de place à la divergence, à une parole autre, qui refuse l’engrenage de la violence et de la guerre, ne laissant aucun espace à une pensée qui cherche un autre chemin, celui de la résistance civile, c’est-à-dire celui de la construction d’un rapport de force basé sur la mobilisation du nombre, du peuple. L’histoire nous apprend pourtant que même face aux pires régimes d’oppression, la résistance non-violente est possible, et a parfois été d’une grande efficacité. Notre conviction est que le choix n’est jamais entre la violence et la passivité, ou entre la guerre et l’inaction. La non-violence offre la possibilité d’une véritable alternative, plus exigeante, mais pas moins réaliste.

Ces chroniques écrites dans le feu de l’actualité (entre 2015 et 2021), mais aussi dans l’idée d’éclairer les différentes dimensions de la non-violence, sont l’expression de cette conviction. Au-delà de l’indignation qu’elles contiennent parfois, elles confrontent l’idéal de la non-violence aux réalités de notre temps, tant sur le plan national qu’international. Il manque singulièrement, dans notre débat public, des voix qui portent la force de la non-violence, qui s’efforcent, avec humilité, de défricher les chemins encombrés par notre culture de la violence et qui cherchent à faire valoir toutes les potentialités de la non-violence.

Oui, la non-violence, par certains côtés, est profondément subversive ! Subversive de la pensée unique dominante qui valorise la violence, subversive des solutions toute prêtes et si faciles que l’idéologie de la violence nous imposent depuis toujours, subversive pour tous les pouvoirs et les régimes oppressifs car elle s’attaque à la racine de leur domination. Ces chroniques permettent d’approcher à la fois la philosophie et la pratique de la non-violence, en tant qu’éthique et stratégie. En les publiant, nous revendiquons l’apport de la non-violence à la construction d’un monde plus juste et plus fraternel.

Pour commander le livre

Reliures : Dos carré collé
Formats : 12×18 cm
Pages : 290
Impression : Noir et blanc
N° ISBN : 9782958271305

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s