Législatives : Patrick Jimena, l’écologiste insoumis

Il est candidat aux élections législatives de la 6ème circonscription de la Haute-Garonne sous le drapeau de La France insoumise. Patrick Jimena, de Colomiers, est une figure originale et incontournable de la vie politique locale. Mais au-delà, il est un citoyen engagé, « le premier des insoumis parmi nous », disait récemment une militante de Pibrac. Portrait d’un ami, d’un résistant et d’un infatigable éveilleur des consciences qui met toute son énergie au service du bien commun. Lire la suite

Législatives : le coup de couteau d’EELV dans le dos de Patrick Jimena

L’irresponsabilité le conjugue à l’infâme. EELV vient tout juste d’investir un candidat sur la 6ème circonscription de la Haute-Garonne, celle où se présente Patrick Jimena, lui même membre d’EELV et candidat pour La France insoumise. Cette décision prise en dehors de toutes les règles démocratiques élémentaires et de toutes les règles internes d’EELV est un véritable coup de poignard dans le dos de Patrick Jimena, l’écologiste qui, pour la première fois, en 2011, a battu un candidat socialiste dans le fief des fiefs du PS en Midi-Pyrénées aux élections cantonales. Lire la suite

Pour une démilitarisation des commémorations nationales

 La France a un goût prononcé pour les commémorations qui, chaque année, de façon immuable, se succèdent, tant à Paris que dans chaque ville et village du pays. Une douzaine de journées nationales commémoratives ont été instituées par l’Etat en souvenir d’événements et d’acteurs de ces événements qui ont marqué l’histoire de la nation : journée du souvenir des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie, journée du souvenir des victimes et héros de la Déportation, fête nationale de Jeanne d’Arc et du patriotisme, commémoration de la victoire du 8 mai 1945, journée nationale de la mémoire de la traite négrière, de l’esclavage et de leur abolition, journée de la Résistance, journée d’hommage aux morts pour la France en Indochine, appel du 18 juin du Général de Gaule, journée nationale à la mémoire des crimes racistes et antisémites de l’Etat français et d’hommage aux « Justes » de France, journée d’hommage aux Harkis, Armistice du 11 novembre. Il est possible que j’en oublie… A ces journées instituées, il faut ajouter les anniversaires particuliers : centenaire de la guerre de 14-18, anniversaire du Débarquement (à chaque décennie), etc. Ce sont souvent l’occasion de grandes célébrations médiatiques et politiques, où très souvent la parade militaire tient une place de choix. Lire la suite

Pourquoi je soutiens le programme de la France insoumise et vote Mélenchon à la présidentielle

Lors de la primaire citoyenne, au second tour, j’ai voté Hamon, bien que n’étant pas membre du parti socialiste. A la fois pour dégager Manuel Valls de la course à la présidentielle et pour soutenir un projet novateur à gauche. Hamon apportait un bol d’air frais dans cette campagne, notamment avec sa mesure audacieuse de revenu de base universel que je soutiens depuis longtemps. Son positionnement, en rupture avec le quinquennat de Hollande, avec la ligne majoritaire du PS et en faveur de la décroissance et de la transition écologique me semblait porteur d’un réel « futur désirable » permettant à la France de tourner la page du social-libéralisme. Lire la suite

Un livre intemporel à méditer : « Nous habitons la Terre » de Christiane Taubira

Christiane Taubira, Nous habitons la Terre, Ed. Philippe Rey, 2017, 160 p.

Nous avions salué, il y a un an, la publication des « Murmures à la jeunesse » de l’ancienne garde des Sceaux. Elle y développait une réflexion exigeante sur l’impérieuse nécessité, face au terrorisme, de rester fidèle à nos valeurs, à ce qui fait lien entre nous. Son nouvel ouvrage se situe dans la lignée du précédent. Mais ce n’est pas un livre de circonstance liée à l’actualité politique immédiate, c’est un livre littéralement intemporel qui nous parle du monde et de nous dans une langue maîtrisée, empreinte de rigueur et de lyrisme. C’est d’ailleurs ce qui fait son charme incomparable. Lire la suite

Défendre les frontières de la démocratie

resistance%20civile%20gp3Quelles sont les menaces qui pèsent sur notre démocratie ? Assurément, nous ne sommes plus au temps de la guerre froide où la menace désignée était militaire. Notre défense se situait alors clairement dans l’optique d’une invasion de l’armée soviétique. Ce schéma étant périmé, il convient d’affirmer que ce ne sont pas tant notre territoire qui est menacé par une hypothétique invasion militaire que notre démocratie. « Le territoire dont l’intégrité garantit la paix, c’est-à-dire la justice et la liberté, ce n’est pas celui de la géographie, mais celui de la démocratie, écrit justement Jean-Marie Muller ». Je propose dans cet article une réflexion sur les enjeux de la défense civile de la démocratie. Lire la suite

Lettre ouverte à Benoît Hamon sur la dissuasion nucléaire

lettre-ouverteCher Benoît Hamon,

Je ne suis pas socialiste. J’ai voté pour vous au deuxième tour de la primaire citoyenne au mois de janvier. Je vous crois sincère dans vos convictions, malgré le passif des nombreux reniements de votre parti aux valeurs profondes de la gauche. Je souhaite par la présente vous interpeller sur une question qui est absente du débat de l’élection présidentielle : la dissuasion nucléaire.

Vous avez déclaré que vous étiez favorable à poursuivre le renouvellement et la modernisation de la dissuasion nucléaire. Celle-ci nous coûte aujourd’hui 3,6 milliards d’euros par an et les experts s’accordent pour dire qu’à l’horizon 2025, elle représenterait un poids de 6 milliards d’euros annuels pour notre économie. Au-delà de la question budgétaire qui ne saurait être balayée d’un revers de main, je veux attirer votre attention sur les enjeux stratégiques et éthiques que pose la possession de l’arme nucléaire. Lire la suite

Eloge de la raison libre en période troublée

rolland-tolstoiIl y a cent ans, en mai 1917, Romain Rolland, rendait un hommage à la raison libre à travers l’exemple du grand écrivain de la terre russe, Léon Tolstoï. J’ai découvert ce texte tout récemment et j’ai été frappé par la force de ces mots qui raisonnent aujourd’hui d’une façon toute particulière.  » Dans le génie de Tolstoï, écrit Romain Rolland en ouverture de son texte, il y a plus d’un homme : il y a le grand artiste, il y a le grand chrétien, il y a l’être d’instincts et de passions déchaînés. Mais à mesure que la vie s’allonge et que son royaume s’étend, on voit plus nettement celui qui la gouverne : et c’est la raison libre. C’est à la raison libre que je veux ici rendre hommage. Car, c’est d’elle, aujourd’hui, que nous avons besoin1« . Cent ans plus tard, nous avons plus que jamais besoin de cette vertu sans laquelle nous risquons de consentir aveuglément à notre propre perte. Lire la suite