La militarisation des vallées cévenoles est-elle en marche ?

Ferme Banières basTout récemment, la Légion étrangère, plus précisément le 2ème Régiment étranger d’infanterie, basé à Nîmes depuis 1983, s’est porté acquéreur d’une ferme dans le hameau de Bannières Bas, au pied du col Saint Pierre, dans la commune de St Jean du Gard, au cœur des Cévennes. La Légion veut y installer un centre de repos pour ses militaires blessés physiques et psychologiques. Mais derrière ce projet qui commence à mobiliser des habitants se pose la question de la volonté de l’armée de s’implanter durablement dans les vallées cévenoles, non loin du plateau du Larzac… Continuer à lire … « La militarisation des vallées cévenoles est-elle en marche ? »

Le pouvoir de la non-violence (3) : Les leçons de la lutte exemplaire du Larzac (1971 – 1981)

Larzac50 ans plus tard, la lutte des paysans du Larzac (1971-1981) contre l’extension du camp militaire demeure assurément emblématique et particulièrement exemplaire. A cette époque, on a voulu chasser des paysans vivant sur le plateau du Larzac, en Aveyron, pour que leur terre permette l’extension d’un camp de manoeuvres militaires qui préparent la guerre. Des champs cultivés pour la vie devaient se transformer en camps d’entraînement pour la mort. La symbolique extraordinaire de cette décision gouvernementale, annoncée un soir à la télévision par le ministre de la Défense en octobre 1971, a généré le plus puissant mouvement de résistance à la militarisation que la Ve République ait connu. Continuer à lire … « Le pouvoir de la non-violence (3) : Les leçons de la lutte exemplaire du Larzac (1971 – 1981) »