Pétition pour la suppression du défilé militaire du 14 juillet

Chaque année, à l’occasion de la fête nationale, le peuple est convié à venir admirer la parade des hommes vêtus d’un uniforme qui ont fait « le choix » de consacrer leur vie à l’institution militaire. Mais cette parade est aussi celle de centaines d’engins de mort, de chars, de missiles que notre pays se glorifie d’exporter aux quatre coins du monde pour le plus grand malheur des peuples qui souffrent quotidiennement de la guerre et du terrorisme.

La France est le seul pays en Europe qui maintient un tel défilé militaire qui, par ailleurs; constitue un gaspillage financier inacceptable dans un contexte de grande restriction budgétaire. Les autres pays où une telle parade a encore lieu sont des dictatures. Ce spectacle indécent et immoral, qui rend un culte aux armes de guerre, est indigne d’un pays qui prétend être fidèle aux valeurs de la fraternité, de la liberté et de la paix. Il symbolise la culture de la violence et de la guerre qui domine encore et toujours nos civilisations. Il est contraire à l’aspiration légitime des peuples à la paix.

« Quand j’entends les talons qui claquent, je vois les cerveaux qui se ferment », affirmait en connaissance de cause le maréchal Lyautey. Une démocratie digne de ce nom ne saurait perpétuer une parade qui, plus que tout, symbolise l’obéissance inconditionnelle et l’abdication des forces de la raison et de la conscience. La fête nationale devrait être l’occasion privilégiée de revisiter les fondements de notre vivre ensemble sous la bannière des valeurs de la République. Cela aurait infiniment plus de sens que de subir passivement une parade militaire d’un autre âge.

Les soussignés demandent au président de la République de supprimer le défilé militaire du 14 juillet et lui proposent de le remplacer par un rassemblement populaire pour la promotion d’une culture de la paix et de la non-violence.

Pour signer la pétition : https://www.change.org/p/pour-la-suppression-du-défilé-militaire-du-14-juillet 

Lire aussi notre article : Défilé militaire : faut-il applaudir les engins de mort ? 

Vers une France au garde à vous ?

Régression des libertés, répression disproportionnée des manifestations, retour du service national, uniformes à l’école, la France de Macron dérive ostensiblement vers une France au garde à vous. Il est temps de sonner l’alarme, non pas le clairon, mais l’alarme citoyenne pour enrayer la machine étatique à produire de l’obéissance inconditionnelle et par conséquent de la résignation complice des injustices économiques et sociales.

Continuer à lire … « Vers une France au garde à vous ? »

En 2012, Mme Iborra pensait que nous avions les mêmes valeurs…

La députée LREM Monique Iborra fait aujourd’hui parler d’elle suite à l’enquête menée par Médiacités sur ses comptes de campagne de 2012, plus précisément « ses bonnes affaires familiales ». A cette époque, j’étais le candidat écologiste sur la 6ème circonscription de la Haute-Garonne, opposé donc à la candidate socialiste sortante. Lors d’un interview à La Dépêche du Midi, en février 2012, elle fustigeait ses concurrents à gauche au motif qu’ils partageaient forcément les mêmes valeurs qu’elles… Piqué au vif par cette déclaration, je décidais alors de publier un communiqué pour dire haut et fort, que non décidément, nous ne partagions pas tout à fait les mêmes valeurs…  En relisant ce communiqué, j’ai été frappé par son actualité.  A l’orée du quinquennat de François Hollande, il pressentait déjà que les actes ne seraient pas en cohérence avec les engagements et les principes énoncés pendant la campagne… Et j’ajouterais aujourd’hui les pratiques de certain-e-s élu-e-s si peu conformes aux valeurs affichées… Continuer à lire … « En 2012, Mme Iborra pensait que nous avions les mêmes valeurs… »

Désobéir à Val Tolosa et à l’Etat

Par un arrêt du 13 juillet 2017, la cour administrative d’appel de Bordeaux a confirmé la décision prise par le tribunal de Toulouse dans un jugement du 8 avril 2016 qui annulait l’autorisation que le préfet avait accordée le 29 août 2013 pour détruire ou déplacer une centaine d’espèces protégées sur le site du centre commercial Val Tolosa, en dérogation à la loi qui protège certaines espèces naturelles. L’arrêté pris par le Préfet était donc illégal. Continuer à lire … « Désobéir à Val Tolosa et à l’Etat »

Défilé militaire du 14 juillet : faut-il applaudir les engins de mort ?

En appui de la pétition que j’ai lancée pour la suppression du défilé militaire du 14 juillet, je publie cette tribune dans une version augmentée. La première version de ce texte avait été publiée à l’occasion de la polémique lancée par Eva Joly en juillet 2011. Depuis, je l’ai régulièrement diffusée à l’occasion du 14 juillet. Dénoncer le défilé militaire, ce n’est pas s’inscrire dans un antimilitarisme primaire, c’est affirmer que notre pays s’honorerait en montrant au monde qu’il peut être grand sans devoir exposer des milliers d’engins de mort qui alimentent les guerres aux quatre coins du monde. Continuer à lire … « Défilé militaire du 14 juillet : faut-il applaudir les engins de mort ? »

Pour une démilitarisation des commémorations nationales

 La France a un goût prononcé pour les commémorations qui, chaque année, de façon immuable, se succèdent, tant à Paris que dans chaque ville et village du pays. Une douzaine de journées nationales commémoratives ont été instituées par l’Etat en souvenir d’événements et d’acteurs de ces événements qui ont marqué l’histoire de la nation : journée du souvenir des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie, journée du souvenir des victimes et héros de la Déportation, fête nationale de Jeanne d’Arc et du patriotisme, commémoration de la victoire du 8 mai 1945, journée nationale de la mémoire de la traite négrière, de l’esclavage et de leur abolition, journée de la Résistance, journée d’hommage aux morts pour la France en Indochine, appel du 18 juin du Général de Gaule, journée nationale à la mémoire des crimes racistes et antisémites de l’Etat français et d’hommage aux « Justes » de France, journée d’hommage aux Harkis, Armistice du 11 novembre. Il est possible que j’en oublie… A ces journées instituées, il faut ajouter les anniversaires particuliers : centenaire de la guerre de 14-18, anniversaire du Débarquement (à chaque décennie), etc. Ce sont souvent l’occasion de grandes célébrations médiatiques et politiques, où très souvent la parade militaire tient une place de choix. Continuer à lire … « Pour une démilitarisation des commémorations nationales »

Pourquoi je soutiens le programme de la France insoumise et vote Mélenchon à la présidentielle

Lors de la primaire citoyenne, au second tour, j’ai voté Hamon, bien que n’étant pas membre du parti socialiste. A la fois pour dégager Manuel Valls de la course à la présidentielle et pour soutenir un projet novateur à gauche. Hamon apportait un bol d’air frais dans cette campagne, notamment avec sa mesure audacieuse de revenu de base universel que je soutiens depuis longtemps. Son positionnement, en rupture avec le quinquennat de Hollande, avec la ligne majoritaire du PS et en faveur de la décroissance et de la transition écologique me semblait porteur d’un réel « futur désirable » permettant à la France de tourner la page du social-libéralisme. Continuer à lire … « Pourquoi je soutiens le programme de la France insoumise et vote Mélenchon à la présidentielle »

Un livre intemporel à méditer : « Nous habitons la Terre » de Christiane Taubira

Christiane Taubira, Nous habitons la Terre, Ed. Philippe Rey, 2017, 160 p.

Nous avions salué, il y a un an, la publication des « Murmures à la jeunesse » de l’ancienne garde des Sceaux. Elle y développait une réflexion exigeante sur l’impérieuse nécessité, face au terrorisme, de rester fidèle à nos valeurs, à ce qui fait lien entre nous. Son nouvel ouvrage se situe dans la lignée du précédent. Mais ce n’est pas un livre de circonstance liée à l’actualité politique immédiate, c’est un livre littéralement intemporel qui nous parle du monde et de nous dans une langue maîtrisée, empreinte de rigueur et de lyrisme. C’est d’ailleurs ce qui fait son charme incomparable. Continuer à lire … « Un livre intemporel à méditer : « Nous habitons la Terre » de Christiane Taubira »

Défendre les frontières de la démocratie

resistance%20civile%20gp3Quelles sont les menaces qui pèsent sur notre démocratie ? Assurément, nous ne sommes plus au temps de la guerre froide où la menace désignée était militaire. Notre défense se situait alors clairement dans l’optique d’une invasion de l’armée soviétique. Ce schéma étant périmé, il convient d’affirmer que ce ne sont pas tant notre territoire qui est menacé par une hypothétique invasion militaire que notre démocratie. « Le territoire dont l’intégrité garantit la paix, c’est-à-dire la justice et la liberté, ce n’est pas celui de la géographie, mais celui de la démocratie, écrit justement Jean-Marie Muller ». Je propose dans cet article une réflexion sur les enjeux de la défense civile de la démocratie. Continuer à lire … « Défendre les frontières de la démocratie »

Lettre ouverte à Benoît Hamon sur la dissuasion nucléaire

lettre-ouverteCher Benoît Hamon,

Je ne suis pas socialiste. J’ai voté pour vous au deuxième tour de la primaire citoyenne au mois de janvier. Je vous crois sincère dans vos convictions, malgré le passif des nombreux reniements de votre parti aux valeurs profondes de la gauche. Je souhaite par la présente vous interpeller sur une question qui est absente du débat de l’élection présidentielle : la dissuasion nucléaire.

Vous avez déclaré que vous étiez favorable à poursuivre le renouvellement et la modernisation de la dissuasion nucléaire. Celle-ci nous coûte aujourd’hui 3,6 milliards d’euros par an et les experts s’accordent pour dire qu’à l’horizon 2025, elle représenterait un poids de 6 milliards d’euros annuels pour notre économie. Au-delà de la question budgétaire qui ne saurait être balayée d’un revers de main, je veux attirer votre attention sur les enjeux stratégiques et éthiques que pose la possession de l’arme nucléaire. Continuer à lire … « Lettre ouverte à Benoît Hamon sur la dissuasion nucléaire »